Country:
Tripod heads and which to choose

Conseils pour Choisir une Rotule

  John Robertson

La diversité des rotules

Il existe différents types de rotules et cette catégorisation doit être prise en considération à l’heure d’acheter rotule, tout comme les préférences personnelles. Comment trouver la rotule adaptée à vos besoins en photographie ? Il n’existe pas de rotule miracle qui répondrait à toutes vos attentes, vous allez certainement devoir en acheter plusieurs pour couvrir toutes les situations. J’espère que ce petit guide vous permettra d’y voir plus clair et vous aiguillera dans vos choix !

L’importance du trépied

Il ne faut pas considérer la rotule comme un élément seul : il n’y a aucun intérêt à placer une grosse rotule vidéo sur un petit trépied léger. La rotule doit donc être adaptée à votre trépied. Par exemple, une rotule panoramique est inutile si elle n’est pas fixée sur une plateforme robuste et solide. Les trépieds Manfrotto offrent des fixations pour rotule simples et bien verrouillées pour garantir une installation sécurisée.

Les différentes rotules

Il existe de nombreux types de rotules : ball, panoramiques, fluides, vidéos, à crémaillère, 2D, 3D et pendulaires. Toutes ces catégories proposent différents modèles qui varient en fonction de la taille, de la forme et du coût. En ce qui concerne le coût, il n’est pas inconcevable de dépenser plus de 1000 € pour une rotule professionnelle. Leur prix est justifié par la technologie nécessaire à leur création et par leur durabilité : ces rotules peuvent vous servir des années sans jamais poser problème. Même les rotules moins onéreuses sont conçues pour durer des années si vous en prenez soin.

Le plateau rapide

A l’heure de choisir une rotule, il est important de décider si vous voulez une rotule équipée d’un plateau rapide ou non. Ce système permet de fixer un plateau sous l’appareil photo qui se met très rapidement en place sur la rotule et se retirer tout aussi vite, pour que vous puissiez tenir l’appareil à la main ou changer d’équipement en un clin d’œil. Personnellement, je ne peux plus me passer du plateau rapide grâce auquel je n’ai plus à visser puis dévisser l’appareil photo de la rotule, opération lente et laborieuse quand on est en pleine séance photos.

Ma préférence : la rotule Ball

La rotule Ball est une très bonne rotule pour commencer. Chez Manfrotto, on trouve la rotule Ball XPRO, une des rotules les plus compactes du marché. Elle peut être utilisée pour la plupart des styles de photographie..

Les rotules Ball existent sous différentes formes : en magnésium léger, hydrostatiques ou avec joystick. Elles sont très simples à utiliser et permettent de verrouiller rapidement la position de l’appareil photo. Les rotules Ball Manfrotto les plus récentes ont supprimé le problème de jeu au niveau des joints pour des mouvements très fluides.

Les rotules 3D

J’ai longtemps utilisé une rotule 3D , quand je travaillais pour des journaux locaux. Les rotules 3D sont équipées de 3 poignées, chaque poignée contrôle le mouvement d’un axe ce qui offre un contrôle individuel de chaque paramètre de position. Elles offrent des cadrages précis mais sont certainement plus adaptées à une utilisation en studio qu’en extérieur, où je préfère utiliser une rotule Ball. Les rotules 3D présentent un inconvénient lorsque vous vous déplacez beaucoup : elles sont plutôt longues à installer et les trois poignées peuvent s’accrocher sur votre passage si vous n’utilisez pas d’étui, à moins que vous ne choisissiez un modèle avec poignées rétractables.

Les rotules fluides

Même si l’on peut utiliser les rotules fluides, pour la photographie, elles sont à la base conçues pour la vidéo. A la prise en main d’une rotule fluide, on se rend tout de suite compte qu’elles offrent des mouvements très fluides. La friction est variable pour réaliser des panoramas lents ou des mouvements rapides. Le plateau rapide est une nécessité sur ce genre de rotule : il faut pouvoir retirer rapidement la caméra du trépied pour réaliser des images à main levée.

Attention, plus l’optique et longue et plus vous risquez de trembler légèrement en tenant l’appareil à la main. Pour des optiques supérieures à 100 mm, j’utilise systématiquement un trépied avec rotule fluide ou un monopode.

Il m’arrive d’utiliser une rotule vidéo pour des photos spécifiques : pour un panorama vertical avec une pose longue, comme ici par exemple.

Les rotules pendulaires

Ces rotules spécialisées sont conçues pour les photographes qui utilisent des optiques longues, lourdes et encombrantes. Même si j’en ai déjà essayé, je n’utilise pas souvent de rotule pendulaire. J’ai donc demandé à mon ami Stuart Shore, photographe animalier, pourquoi il se s’en servait. 

La rotule pendulaire 393 est un support idéal pour fixer une optique longue sur un monopode ou sur un trépied robuste. Cette rotule de haute qualité avec poignées en caoutchouc maniables par tous les temps est équipée d’un plateau rapide qui se verrouille pour éviter les incidents. Cette rotule permet de travailler avec un équipement jusqu’à 600 mm et elle est équipée d’une base à friction pour le mouvement panoramique, pour permettre de réaliser des panoramas et suivre des sujets avec facilité.

Stuart Shore utilise la rotule pendulaire 393 avec un trépied 190 de Manfrotto, c’est un bon équipement pour son Canon 1D Mk1v avec optique 500mm f/4 L IS qui lui a permis de réaliser de nombreuses images dans des conditions de faible luminosité où il n’aurait pas pu obtenir des photos aussi nettes sans ce support.

Les rotules panoramiques

Les gammes de rotules panoramiques s’étendent des modèles simples et rapides à installer aux rotules très précises et compliquées à manipuler. J’ai utilisé une rotule 303SPH sur un trépied 058B pour cette photo illustrant un article sur le viaduc de Harringworth, le plus long de Grande-Bretagne.

La rotule 303SPH est une rotule de haute qualité et elle est bien plus simple à manipuler qu’elle n’en a l’air. C’est plutôt rapide à installer une fois que l’on a pris le coup de main. Vous pouvez démonter ou replier cette rotule pour la transporter plus facilement. Cette rotule offre une plateforme robuste à votre appareil photo. Ses fonctionnalités techniques permettent de réaliser des images qui s’assemblent parfaitement en panorama en post-traitement.

Les rotules à crémaillère

Les rotules à crémaillère sont des équipements techniquesconçu pour travailler en studio mais aussi en extérieur, pour la photographie de paysages ou d’architecture. L’atout principal de la rotule à crémaillère est la précision de contrôle qu’elle offre. Vous pourrez aligner votre appareil photo à la perfection pour des compositions parfaites grâce à une rotule à crémaillère, comme la rotule XPRO 3D de Manfrotto.

Attention, les rotules à crémaillère peuvent être très onéreuses. Si la rotule junior 410 est proposée à un prix raisonnable pour supporter du matériel jusqu’à 5 kg, les modèles plus robustes comme la rotule 405 peuvent dépasser les 500 €. Les rotules à crémaillère robustes sont conçues pour des appareils photo plus volumineux.

En résumé

Voilà donc les différents types de rotule qui existent. En fonction de votre pratique de la photographie, votre choix sera différent. A mes yeux, la rotule Ball XPRO est une option généraliste de qualité, mais il m’arrive d’utiliser d’autres rotules pour répondre à des situations spécifiques.
Si vous utilisez la bonne rotule avec un trépied adapté, vous prendrez plaisir à réaliser de belles images pendant de nombreuses années.

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Capture. Share.

Nos marques

Loading cart

Se connecter avec une adresse mail