Country:

    José Antunes

Choisir le trépied adapté à vos besoins

Le trépied est essentiel en photographie, mais il n’est pas toujours évident de choisir le trépied adapté à ses besoins. Ce petit guide vous aide à déterminer de quel trépied vous aurez le plus souvent besoin.

Le trépied est bien souvent le meilleur ami du photographe. Qu’il soit grand ou petit, léger ou non, il vous aidera à améliorer vos compétences en photographie. Ce petit guide vous aidera à déterminer le trépied le plus adapté à votre pratique pour que vous puissiez toujours l’avoir avec vous. Si vous cherchez à offrir un trépied, ce guide vous permettra de comprendre les enjeux du trépied et de choisir celui qui correspond le mieux à la personne à qui vous souhaitez l’offrir.

Il existe de nombreux types de trépied, ce qui ne facilite pas le choix. Certains vous diront que les trépieds à 4 sections sont les meilleurs, d’autres que les 3 sections sont plus robustes et moins vulnérables aux problèmes mécaniques comme il y a moins de parties. Les deux ont raison, mais le choix dépendra de la pratique : les photographes qui travaillent en extérieur préfèrent les trépieds à 4 sections qui sont plus compacts une fois repliés, un atout non négligeable lorsque vous partez à l’aventure avec un sac à dos !

Les trépieds avec jambes à 4 sections permettent également de travailler plus près du sol, puisque les sections sont plus courtes. C’est ce genre de caractéristiques que vous devez garder en tête à l’heure de faire votre choix. Souvenez-vous également que certains trépieds n’ont pas de colonne centrale. Souvent, on me dit que la colonne centrale ne devrait jamais être étendue car elle fait perdre de la stabilité au trépied. C’est vrai, mais si la colonne centrale est là, pensez à l’utiliser quand vous avez besoin d’une hauteur supplémentaire alors que les jambes sont complètement étendues. La colonne centrale est là pour ça. Sur certains trépieds, comme la collection 190 de Manfrotto, la colonne centrale peut être placée en position horizontale, ce qui offre de nouveaux angles de travail, particulièrement si vous aimez travailler près du sol.

Le premier conseil que je peux vous donner pour l’achat de votre trépied est le suivant : achetez le trépied le plus solide que vous êtes prêt à porter et choisissez le modèle en fonction du matériel que vous utilisez et du style de photographie que vous pratiquez. Par exemple, si vous réalisez beaucoup de paysages sur les côtes et des images de cascades et courants d’eau, trouvez un trépied qui résiste à l’eau et qui permet de maintenir l’appareil photo et l’optique stable dans des zones exposées au courant. En revanche, si vous capturez plutôt des images en ville, un trépied léger est plus intéressant.

Dans tous les cas, n’achetez surtout pas un trépied de supermarché. Ces petits trépieds fragiles ne sont pas bénéfiques à votre pratique de la photographie. Avec ces produits, le pire peut arriver : le trépied tombe et votre appareil photo et optique cassent.

Au moment d’acheter un trépied, il faut également penser à la rotule que vous utiliserez avec. Certains trépieds sont disponibles en kit avec une rotule, des assortiments conçus pour répondre aux besoins du plus grand nombre. Il existe différents types de rotules, certaines sont conçues pour la vidéo et d’autres pour la photo. Vous pouvez lire cet article pour choisir une rotule adaptée à vos besoins. Personnellement, je vous suggère une rotule ball avec plateau rapide, c’est la configuration qui correspond à la quasi-totalité des situations possibles. Si vous avez la chance d’utiliser différents trépieds ou un trépied et un monopode, pensez à utiliser des rotules qui ont le même plateau rapide pour pouvoir fixer rapidement votre appareil photo sur différents supports.

Maintenant, je vais vous présenter quelques trépieds. Ma sélection s’adresse aux photographes qui se déplacent souvent, je ne vais pas aborder les gros trépieds de studio. Comme vous le comprendrez en lisant, il n’existe pas de support miracle qui répond à toutes les attentes. Parfois, la meilleure solution est de faire appel à différents supports, en fonction du type de photographie que vous pratiquez. J’imagine que vous serez d’accord avec moi après cette lecture !

Le trépied pocket

Conçus comme une solution de secours pour ceux qui font beaucoup de photos et ont besoin d’un support léger et discret, les trépieds Pocket de Manfrotto existent en deux versions. Le petit offre un support pour les appareils photo compacts et le grand peut soutenir un reflex d’entrée de gamme jusqu’à 1,5 kg. Cette solution n’est pas adaptée à tous mais peut s’avérer intéressante pour ceux qui font de la photo de rue ou des expositions longues la nuit en ville et qui peuvent poser leur matériel sur une table ou une rambarde. Les trépieds Pocket sont disponibles en différents coloris pour les appareils photo hybrides et en gris ou noir pour les reflex entrée de gamme.

Le trépied de table PIXI

Pour réaliser de belles expositions longues, vous avez besoin d’un support stable, autrement vous verrez vite que votre image est floue en l’ouvrant sur votre ordinateur. Avec un trépied de table PIXI, vous pourrez réaliser des time-lapses remarquables à tout moment. C’est le plus polyvalent des trépieds de table. Grâce à sa fabrication de qualité et sa fixation universelle, le PIXI est compatible avec la grande majorité des appareils, de l’iPhone équipé du KLYP à l’appareil photo hybride en passant par le reflex avec optique courte. 
Il existe une version améliorée du trépied de table Manfrotto : le PIXI EVO. Ce trépied de table à deux sections propose deux angles de jambe et différents niveaux pour s’adapter à toutes les surfaces. Sa charge admissible est de 2,5 kg et il existe en trois coloris.

Le trépied de voyage Befree

Le nom du trépied ultra compact de Manfrotto en dit long : « Befree » (littéralement « soyez libres »). Grâce à son mécanisme ingénieux de pliage inversé, ce trépied ne mesure que 40 cm de long quand il est replié. Il est fourni avec un sac rembourré qui vous permet de l’emporter partout avec vous en toute simplicité.

Le Befree est un trépied remarquablement compact et stable. Si vous en doutez, consultez cet e-book sur le Befree et vous verrez de quoi il est capable à travers les photos d’Adam Barker. Equipé d’une rotule ball en aluminium, le Befree supporte une charge maximale de 4 kg qui garantit stabilité et robustesse même avec une optique longue. Les leviers de verrouillage en aluminium assurent la longévité du support même en utilisation intensive. Les sélecteurs d’angles permettent de choisir entre deux angles de jambe pour vous offrir de la polyvalence et vous permettre de toujours placer votre appareil photo dans la bonne position pour réaliser l’image que vous avez en tête.

La collection 190

Léger, compact et fiable, le 190 est le plus reconnu des trépieds Manfrotto. La collection ne cesse d’évoluer au fil des années et offre toujours plus de compacité, transportabilité et robustesse. Disponible en aluminium ou en carbone, à 3 ou 4 sections, le 190 est un support idéal pour les amateurs comme pour les professionnels qui recherchent une solution transportable qui garantit de la stabilité. Le 190 est un trépied polyvalent prisé des photographes qui se déplacent souvent et qui portent leur matériel sur le dos.

Le 290 : un trépied professionnel

 

Le trépied 290 est inspiré du 190 et offre une solution de support aux photographes qui passent du loisir à la profession. Performant, pratique et polyvalent, le 290 est facilement transportable et garantit une stabilité remarquable. Disponible en aluminium ou en carbone et en kits, le 290 a été conçu pour obtenir d’incroyables résultats dans tous les styles de photographie.

Voilà donc quelques-unes des options qui s’offrent à vous, mais vous trouverez plus de modèles et pourrez affiner votre sélection en fonctions de vos besoins sur le site de Manfrotto.

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Capture. Share.

Nos marques

Loading cart

Se connecter avec une adresse mail