Country:

Utiliser les filtres photo

    Ross Hoddinott

Les filtres ont longtemps joué un rôle majeur en photographie, surtout pour les paysages. Cependant, avec l’arrivée du numérique, nombreux sont ceux qui déclaraient que les filtres à placer sur l’appareil photo allaient disparaître. Ils avaient tort.

Bien souvent, les effets des filtres physiques ne peuvent pas être reproduits en post-traitement mais ils restent essentiels dans cette ère du numérique.

On entend beaucoup parler des systèmes de porte-filtres et on délaisse un peu les filtres circulaires à visser traditionnels. C’est bien dommage, car ces derniers sont d’une grande variété et offrent des effets uniques.

Les filtres à visser sont généralement fabriqués en verre optique et les modèles haute qualité bénéficient de plusieurs couches pour diminuer les reflets éblouissants et optimiser la qualité d’image. Ils sont très simples à utiliser : il suffit de les visser sur l’optique. Les filtres sont disponibles en différents diamètres pour convenir à toutes les tailles d’optique (généralement entre 52 et 82 mm).

Utilisés correctement, les filtres améliorent véritablement vos photographies et peuvent même les transformer. Ce guide des filtres à visser pour la photographie de paysagevous aidera à comprendre l’utilité et le fonctionnement des filtres pour acheter les modèles dont vous avez besoin.

Qu'est-ce que sont les filtres et de quels filtres avez-vous besoin ?

Faisons d’abord le point sur les types de filtres photo dont vous n’avez pas besoin en photographie numérique. Les filtres pour réchauffer ou refroidir les couleurs ont connu leur heure de gloire avec l’argentique, ils permettaient de supprimer les couleurs dominantes créées par différents types de lumière. Aujourd’hui, c’est le réglage de la balance des blancs sur votre appareil photo numérique qui permet de réaliser ces corrections. La température de couleur est facilement contrôlable depuis l’appareil photo avec un simple bouton. Si vous réalisez vos prises de vues en format RAW, vous pouvez également ajuster la température de couleur lors du traitement des images.

Les filtres diffuseurs étaient également beaucoup utilisés par le passé, mais pas forcément en photographie de paysages. Leur effet se reproduit aussi facilement dans Photoshop, avec des outils comme le Flou Gaussien. Il est également possible d’obtenir un effet similaire avec la double exposition, fonction désormais disponible sur la plupart des reflex. Cette technique consiste à réaliser une photo bien nette puis une autre avec une mise au point non exacte. Si vous souhaitez appliquer cet effet à vos photos, vous pouvez le faire à l’aide d’un logiciel qui vous apporte un contrôle encore plus poussé. Nous vous conseillons donc d’investir dans des filtres plus primordiaux.

Qu'est-ce que sont les bagues d'adaptation ?

Les bagues d’adaptation permettent d’adapter un filtre à un objectif de diamètre différent. Par exemple, la bague d’adaptation permet de fixer un filtre de 77 mm sur votre objectif de 67 mm. Les bagues sont fabriquées en plastique ou en métal, ne sont pas onéreuse et sont disponibles pour différentes combinaisons de tailles. Il existe deux types de bagues d’adaptation : celles qui permettent de fixer des filtres sur des objectifs plus petits que le filtre et celles qui permettent d’utiliser un filtre plus petit que le diamètre de l’objectif. Cependant, ces dernières sont moins utilisées à cause du vignettage qu’elles créent.

Les filtres pour la photographie de paysages

De nombreux types de filtres sont encore essentiels aujourd’hui , comme les filtres UV, les filtres de protection, les filtres polarisants et filtres à densité neutre (ND)

Les filtres UV sont complètement transparents mais permettent d’absorber les effets de la lumière ultraviolette qui peut réduire les contrastes. Les capteurs numériques sont capables d’enregistrer la lumière UV qui est invisible à l’œil nu et les filtres UV permettent de bloquer les longueurs d’ondes UV.

Ces filtres sont très utiles en altitude puisqu’ils empêchent la lumière UV plus concentrée d’atteindre le capteur, ce qui ajouterait une teinte bleutée à l’image. Ils sont également utiles pour des prises de vues en conditions hivernales, dans un environnement naturellement froid. La neige est connue pour réfléchir la lumière UV, le filtre UV permet de supprimer cet effet de vos images.

Pour cette image, aucun filtre créatif n’était nécessaire. Je voulais obtenir la silhouette du château par-dessus le lever de soleil coloré. Il me fallait une vitesse d’obturation rapide pour capturer les mouettes en vol donc je ne souhaitais pas utiliser de filtre ND et un filtre polarisant n’aurait pas eu beaucoup d’effet. J’ai simplement utilisé un filtre UV sur mon téléobjectif 70-200 mm, qui m’a également permis de protéger mon optique des éclaboussures d’eau et du sable.

Les objectifs sont précieux et fragiles, il est important de les protéger au mieux des rayures et autres dommages. Les filtres UV peuvent servir à protéger votre optique, mais il existe des filtres de protection spécialement conçus à cet effet. Ils sont totalement transparents et pensés pour rester fixés sur votre objectif (cela dit, il est préférable de retirer le filtre de protection pour utiliser un autre type de filtre).

Les filtres de protection protègent votre objectif de la poussière, de la saleté, du sable, de l’humidité et des rayures. Les filtres de protection Professional de Manfrotto ont été conçus pour répondre aux attentes des professionnels et des amateurs et pour apporter une protection maximale. Les filtres de protection sont hydrofuges, anti-rayures et résistants à la graisse, ils bénéficient également de couches antistatique et antireflets. Le filtre de protection est un investissement malin qui peut vous permettre de réaliser des économies remarquables si votre optique venait à chuter : il est bien moins onéreux de remplacer un filtre qu’une optique.

Lorsque vous réalisez des prises de vues dans des conditions météorologiques difficiles (éclaboussures, neige, poussière ou sable soufflés vers l’appareil photo), je vous recommande de fixer un filtre UV ou un filtre de protection sur votre optique pour la protéger de la saleté et des dommages.

Les filtres polarisants pour la photographie de paysages

Les filtres polarisants sont indispensables en photographie de paysages. Il n’existe pas de filtre intégré à l’appareil photo qui puisse avoir un meilleur effet sur votre image. La lumière polarisée entraîne éblouissements et reflets tout en réduisant l’intensité de la couleur d’une surface. En empêchant la lumière polarisée d’entrer dans l’optique, le filtre polarisant est capable de restaurer la saturation, les contrastes et l’éclat naturels. Les photographies prises avec un filtre polarisant ont un aspect plus vivant.

Les filtres polarisants sont des filtres circulaires à visser composés d’une fine couche de matériau polarisant entre deux morceaux de verre. En faisant pivoter le filtre monté, vous pouvez modifier la quantité de lumière polarisée qui atteint le capteur, ce qui vous permet de contrôler avec précision l’effet du filtre. Ils sont simples à utiliser : il suffit de regarder dans le viseur de l’appareil photo (ou sur l’écran de retour) et de faire pivoter le filtre. Vous verrez les reflets apparaître ou disparaître et l’intensité des couleurs augmenter ou diminuer. Il est important de savoir que l’effet du filtre polarisant dépend de l’angle entre l’appareil photo et le soleil. Le soleil émet le plus de lumière polarisée au niveau des angles à 90°. En conséquence, prendre une photo avec un angle de 90° par rapport au soleil crée un effet très prononcé, cet angle est connu sous le nom de « angle de Brewster ». Les objets en métal, comme l’acier poli ou chromé, ne réfléchissent pas la lumière polarisée et ne sont donc pas affectés par le filtre polarisant.

L’utilisation du filtre est très simple : pivotez le filtre jusqu’à obtenir l’effet souhaité. En photographie de paysages, le filtre polarisant est le plus couramment utilisé pour rendre le ciel bleu plus vivant. Il est également utile pour réduire l’éclat sur les feuilles mouillées, et donc beaucoup utilisé pour des photographies dans les bois, pour des scènes rurales et pour des gros plans de fleurs.

Manfrotto (connu pour le systeme magnetique pour filtres) propose des filtres polarisants de haute qualité, disponibles en différents diamètres jusqu’à 82 mm. Le filtre polarisant est le plus utile en photographie de paysages. Le modèle Professional de Manfrotto bénéficie de 12 couches pour une qualité d’image remarquable, une fabrication qui offre une transmission de lumière de 90 %. Ce filtre peut véritablement transformer vos images.

L’effet des filtres polarisants sur le ciel bleu est impressionnant. Quand j’ai photographié ces cabines de plage, je me suis placé à un angle bas et j’ai fait pivoter mon filtre jusqu’à ce que le ciel soit le plus saturé possible pour obtenir des couleurs avec beaucoup d’impact.

Même s’ils sont plus connus pour leur effet sur le ciel bleu, les filtres polarisants sont très utiles pour des prises de vues contenant de l’eau et dans les bois. Ils suppriment l’éclat de l’eau et des feuilles humides pour offrir des résultats plus saturés.

Les inconvénients des filtres polarisants

L’effet le plus prononcé du filtre polarisant peut sembler attractif à travers le viseur de l’appareil photo. Cependant, cet effet ne produira pas nécessairement le meilleur résultat ni le plus naturel. Faites attention à cet aspect lorsque vous utilisez un filtre polarisant. A son effet maximal, il peut présenter des problèmes, comme la sur-polarisation qui supprime l’aspect naturel des images. Lorsque vous photographiez en altitude et qu’il n’y a pas de nuage dans le ciel, souvenez-vous que vous risquez d’obtenir un rendu très sombre. Vous pouvez détecter ce problème via le viseur mais pensez toujours à vérifier que le ciel conserve un aspect naturel. Si le ciel est trop sombre, réduisez simplement l’effet polarisant du filtre en le faisant pivoter.

La polarisation irrégulière est également un problème récurrent. Avec certains angles par rapport au soleil, vous verrez que l’effet du filtre est irrégulier : le ciel est plus sombre à certains endroits par exemple. Les focales courtes, entre 16 et 35 mm, sont les plus touchées par ce problème en raison de l’étendue du ciel qu’elles sont capables de photographier. Pour réduire cet effet d’irrégularité, vous pouvez réduire la polarisation, utiliser une focale plus longue ou modifier votre point de vue.

Les filtres polarisants sont disponibles en types linéaire et circulaire. Même si ces deux types ont la forme de filtres circulaires à visser, le design des filtres linéaires influe sur la précision de mesure des appareils photo numériques. Ceci est dû au fait que le système de mise au point automatique polarise déjà une partie de la lumière en interne et si la lumière a déjà été polarisée par le filtre, la mesure est affectée. Les filtres polarisants sont fabriqués à partir d’une plaque de retardement de l’onde d’un quart de la longueur d’onde. En conséquence, la lumière qui traverse le filtre pivote et apparaît non polarisée pour le système de mesure de l’appareil photo qui est alors capable de réaliser des mesures correctes. Il est donc essentiel de toujours choisir un type circulaire lorsque vous acheter un filtre polarisant.

Les filtres polarisant absorbent une partie de la lumière, jusqu’à 2 diaphs de lumière. Le système de mesure TTL de votre appareil photo s’ajuste automatiquement pour ce phénomène mais sachez seulement que la vitesse d’ouverture sera rallongée. En ce sens, le filtre polarisant peut avoir l’effet d’un filtre à densité neutre pour rallonger artificiellement la vitesse d’obturation et créer du flou autour du sujet en mouvement, comme de l’eau.

Les filtres à densité neutre pour la photographie de paysages

Les filtres à densité neutre sont également essentiels en photographie de paysages. Ce sont des filtres gris conçus pour absorber la lumière. Ainsi, ils permettent aux photographes de sélectionner des vitesses d’obturation artificiellement longues pour créer du flou autour du sujet en mouvement. L’eau est le sujet le plus communément flouté, mais les feuillages, nuages, personnes et animaux sont également des sujets intéressants à traiter avec cet effet. L’impression de mouvement sur le sujet peut véritablement ajouter de l’intérêt et de l’énergie à la photographie. Les filtres à densité neutre sont disponibles en différentes densités, les 3, 6 et 10 diaphs sont les plus appréciés. Ces filtres peuvent apporter beaucoup de créativité à vos images.

Il est possible de combiner les filtres pour obtenir un résultat particulier. Il n’est pas rare d’utiliser un filtre polarisant pour restaurer la saturation naturelle des couleurs avec un filtre à densité neutre pour créer une impression de mouvement. Pour cette image, j’ai utilisé un filtre à densité neutre à 6 diaphs pour créer ce paysage marin à l’ambiance mystique.

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Capture. Share.

Nos marques

Loading cart

Se connecter avec une adresse mail